Droit à un avocat durant l’interrogatoire de police, terrorisme et jurisprudence de la CEDH

A l’occasion de la parution d’un recueil d’articles en hommage au Professeur Robert Roth, Catherine Hohl-Chirazi analyse et critique l’arrêt Ibrahim contre Royaume Uni rendu le 13 septembre 2016 par la CEDH lequel définit les « raisons impérieuses » qui permettraient de restreindre l’accès à un avocat lors des interrogatoires de police consacré par sa jurisprudence antérieure.

Dodécaphonie pénale, Liber discipulorum en l’honneur du Professeur Robert Roth, ed. Garibian – Jeanneret, Schulthess, Zurich, 2017